Le tour de la Haute-Clarée

Prix : 700 €

Clarée, lac des Cerces

Durée : 6 jours

Niveau : 3 Chaussures

C’est un parcours qui s’égrène de lacs en lacs.

Ce sont des itinéraires en balcons, en alpages, en hauteur, mais toujours un lac en vue.
Et si la météo nous y contraint, nous rejoindrons le refuge le plus proche.

Départs :

Nous Contacter

Programme Jour par Jour

Un parcours très varié.

Existe aussi en séjour plus court, plus doux, me contacter.

Partie Sud : le tour du massif des Cerces

Jour 1 = De Névache (1600m.) à Buffère (2100m.)
2 possibilités en fonction de la météo et du groupe :
– 7h, Dénivelé + = 950m. / Dénivelé – = 450m. ou plus progressif : 4h, Déniv + = 550m./ Déniv – = 150m.
Accueil à la gare de Briançon le jour 1 à 8h30, transfert en minibus jusqu’à Névache. Départ du village pour nous élever rapidement en forêt dans le vallon perché de Cristol.
Nous accéderons eu refuge de Buffère soit par les crêtes soit par le sentier en balcon.
pour traverser en balcon par des passages reculés et nous laisser accueillir dans un premier recoin …magique. Nous arriverons au refuge du Chardonnet dans ce site grandiose, à 2200m. Demi-pension plus pique nique.

Jour 2  = De Buffère au Chardonnet.
2 possibilités également en fonction du groupe et de la météo.
– 7h, D+ 800 / – 500m. ou plus tranquille : 4h, D+ 450 / -250m.
Magnifique étape par les 2 cols de Buffère et de Roche Noire et des sentiers en balcon, pour descendre par tel ou tel sentier en fonction de la météo, parmi les éboulis et les alpages vers notre refuge du Chardonnet. Selon la météo et le groupe, nous resterons plus tranquille sur un balcon hors sentier entre alpages et moraines, dominés par les cirques glaciaires. Demi-pension en chambres de 4 plus pique nique

Jour 3 = Du Chardonnet aux Drayères, par le tour des Cerces.
Environ 6h30,  D +800 / -700m
.
Nous traversons aujourd’hui le coeur du massif des Cerces. Différentes variantes sont possibles pour traverser des balcons en éboulis, des alpages et des lacs, avant de franchir le seuil des Rochilles et descendre aux Drayères à 2200m. Demi-pension au refuge CAF en chambres de 8, plus pique nique

Partie Nord : le tour du massif du Thabor.

Jour 4 = Des Drayères au Mt-Thabor (3200m.)
Nous passons par le sommet du Thabor aujourd’hui ou demain.
– Par les crêtes et le Thabor : Environ 7h, D+ 1200 / – 700m. ou par le tour : environ 7h, D+ 950 / – 400m.

Une étape en alpages dans un premier temps, puis à partir du col, différents passages sont possibles pour accéder au Mt Thabor (3200m.) ou le contourner. Ensuite nous sommes dans les moraines glaciaires avant de retrouver notre refuge du Mt Thabor, à 2500m. Nuit en demi-pension en petits dortoirs, plus pique nique.
Attention, pas de douches mais des lavabos !

Jour 5 = Du Thabor à Terzo Alpini
Si nous n’avons pas pu faire le sommet la veille, nous le ferons aujourd’hui .
Environ 6h, D+ =  700m / – = 1500m.
Sinon, ce sera une étape de repos : D+ 300 / -800m.
Une étape plus tranquille pour profiter de la présence du géant Thabor pendant la matinée. Nous descendons ensuite vers le refuge de Terzo Alpini dans la vallée Italienne. Cette étape courte pourra être agrémentée de l’ascension du Mt-Thabor si nous n’avons pas pû la faire la veille, ou de la montée au col des Thures après nous être délestés en passant devant notre refuge du soir. Nuit en demi-pension en petits dortoirs, plus pique nique.

Jour  6 = Terzo Alpini à Ricou
Environ 6h30,  D+ = 1200m/ D- = 850m.
C’est une traversée aux panoramas inédits, et un parcours exceptionnel pour rejoindre le refuge de Ricou, le repos sera bien mérité. Nuit en demi-pension plus pique nique.

Jour  7 = Retour sur Névache
Environ 4h30,  D+ = 300/ D- =  700m
Un dernier détour, avant les grandes traversées en balcon, nous aurons un panorama splendide jusqu’au dernier quart d’heure. Retour sur Névache pour 15h.

                                                                                        

Tout ce qui vous attend :

Infos pratiques.

Le rendez-vous

  • Accueil à la gare de Briançon (Hautes-Alpes) le jour 1 pour 8h30 à la gare.
  • Acheminement en minibus jusqu’à Névache (30mn).
  • Là, nous présenterons notre séjour et vérifierons une dernière fois les sacs à dos.
  • Le retour à la gare le  dernier jour vers 17h maximum, avant notre dispersion.
  • Si vous arrivez la veille au soir en véhicule ou si vous souhaitez reprendre la route le lendemain, vous pouvez réserver :
    – à Plampinet, 5mn sous Névache : l’auberge de la Cléïda
    – le gîte àVille Haute de Névache : « Le creux des Souches »

Le déroulement
Le parcours ne présente pas de difficultés techniques,

  • Des campements au bord des lacs
  • Des ravitaillements en refuge pour porter moins lourd
  • Les itinéraires modulables en fonction des conditions météo
  • 2 sommets à plus de 3000m. Pte des Cerces et Thabor
  • C’est nous qui portons nos affaires pour le séjour dans nos sacs à dos (vêtements + matériel couchage et nourriture).
  • Des sacs étanches vous seront fournis pour y mettre vos vêtements à l’abri à l’intérieur du sac à dos.
  • Le poids total du sac à dos ne devrait pas dépasser 10kg (compter 2kg de couchage, 2kg de nourriture, 2kg de vêtements, 2l. de boisson).

                                                                                        

Rando facile sur sentier, sans difficulté technique.
100 à 500 mètre de dénivelé positif, 2 à 4h de marche (en comptant les arrêts)

 

Rando sur et hors sentier, aucune grosse difficulté technique.
Le niveau « 1 chaussure » ne vous a pas posé de problème.
500 à 900 mètres de dénivelé positif, 4 à 6h de marche sur plusieurs jours consécutifs

 

Rando soutenue, pour marcheurs réguliers, 6 à 7h de marche.
800 à 1300 mètres de dénivelé (certaines étapes peuvent dépasser 1000m. mais 1 ou 2)
Certains passage « en balcon » ou « hors sentiers » peuvent être plus délicats pour certains, mais pas de difficulté technique.

 

 

 

Rando soutenue pour marcheurs expérimentés, plutôt 7 heures de marche par jour, plusieurs étapes dépassent 1000 mètres de dénivelée positif.
Des passages hors sentiers plus techniques, mais jamais d’escalade !