Le plateau du Vercors.

Prix : 570 €

Bivouac Vercors

Durée : 6 jours

Niveau : 2 Chaussures

La traversée du Vercors c’est magique, c’est enivrant  !

Elle nous évadera dans ces grandeurs infinies parcourues de crêtes, de plateaux ou de vallons secrets !
Nous mangerons au dessus des vents, quel délice de se coucher, tout contre les étoiles, la tête dans nos rêves !

Départs :

Nous Contacter

Programme Jour par Jour

La traversée du Vercors ; Les Hauts-plateaux.


  • C’est partir du col du Rousset le jour 1 et y revenir après une large boucle sur le haut plateau le jour 6.
  • Compte tenu de notre hébergement sous tente, le parcours est sujet à modification en cours de chemin si nécessaire.

Jour 1 : Col du Rousset/Jasse de la Chau
Dénivelée + = 350m.
Première étape à travers les alpages puis le long des crêtes. L’après midi, l’horizon s’ouvre sur le plateau et le grand-Veymont.
Itinéraire parmi la forêt de pins clairsemée qui tend à regagner sur les alpages.


Jour 2 : Jasse de la Chau/le Pas des Aiguillettes
D + = 650m. / D – = 450m.
C’est la fabuleuse étape du Grand-Veymont, que nous pourrons monter le matin à la fraîche.
Rencontre fort probable avec les bouquetins.
L’étape sera plus courte, plus aérienne, plus escarpée par endroits, mais aucune difficulté technique. Nous arrivons dans un cadre magique…


Jour 3 : Le Pas des Aiguillettes/Chaumailloux
D + = 350m. / D – = 200m.
Un itinéraire insolite, un parcours d’observation dans des coins et recoins où il faudra se faire discret. Nous guetterons les bouquetins, mais les vautours nous survoleront !

Le soir, nous trouverons Eric qui nous aura apporté le reste de notre ravitaillement pour la suite du séjour.


Jour 4 : Chaumailloux/Pas de l’Essaure
D + = 400m. / D – = 400m.
Nous adapterons notre parcours en fonction de la fatigue et la météo, mais l’idée est de faire cette étape par les crêtes.


Jour 5 : Pas de l’Essaure/Col des Bachassons
D + = 200m. / D – = 200m.
Nous évoluerons à travers les prairies d’alpage, les lapiaz, nous côtoierons quelques gouffres.
Nous pourrons nous délester de notre chargement de bivouac pour aller gravir « la Montagnette ». en boucle ou en aller-retour, ceux qui voudront attendre là avec un café le pourront.

Jour 6 : Col des Bachassons/col du Rousset
D + = 200m. / D – = 200m.
Après quelques détours possibles par les crêtes, ou pas, nous passerons devant la cabane de Pré-Peyret, et de là, deux possibilités pour rejoindre le col du Rousset. Tout dépendra de notre temps.
Arrivée prévue vers 15h au col, puis dispersion.


Ce premier circuit est fabuleux, il offre de nombreuses variantes possibles chaque journée, en nous adaptant bien sûr à la disponibilité en eau des sources qui sont répertoriées par le Parc Naturel régional du Vercors.
Il sera moins moins difficile par la longueur obligée de certaine étapes de la traversée Nord/Sud, et beaucoup plus simple en terme de logistique véhicule.

                                                                                        

Tout ce qui vous attend :

Bivouac sur le plateau du Vercors.

Infos pratiques.

Le parcours ne présente pas de difficultés techniques, Nous parcourons des crêtes mais sans aucune difficulté.

Le rendez-vous

  • Vous pouvez arriver la veille du départ, vous pouvez dormir à Die.
  • Accueil le jour 1 à la gare de Die (Drôme) pour 8h30 (horaire à re-préciser en fonction des moyens de transport de chacun).
  • Acheminement en minibus jusqu’au lieu du départ de la rando (30mn)
  • nous prenons notre temps pour préparer les sacs à dos, et supprimer le superflu.
  • Nous dormons sous tente de 2.
  • Il est toujours possible de se replier dans des cabanes non gardées en cas de mauvais temps, l’itinéraire sera adapté à la météo, c’est l’avantage du bivouac.
  • Retour à la gare le dernier jour pour 17h, et dispersion.
  • Dénivelée entre 400 et 700m./jour Reportez vous à l’échelle des niveaux.

                                                                                        

Rando facile sur sentier, sans difficulté technique.
100 à 500 mètre de dénivelé positif, 2 à 4h de marche (en comptant les arrêts)

 

Rando sur et hors sentier, aucune grosse difficulté technique.
Le niveau « 1 chaussure » ne vous a pas posé de problème.
500 à 900 mètres de dénivelé positif, 4 à 6h de marche sur plusieurs jours consécutifs

 

Rando soutenue, pour marcheurs réguliers, 6 à 7h de marche.
800 à 1300 mètres de dénivelé (certaines étapes peuvent dépasser 1000m. mais 1 ou 2)
Certains passage « en balcon » ou « hors sentiers » peuvent être plus délicats pour certains, mais pas de difficulté technique.

 

 

 

Rando soutenue pour marcheurs expérimentés, plutôt 7 heures de marche par jour, plusieurs étapes dépassent 1000 mètres de dénivelée positif.
Des passages hors sentiers plus techniques, mais jamais d’escalade !